SEJS/UNSA Education  plus forts ensemble !

 

 

 COUP DE PROJO !

 

 

 COUP DE PROJO !

ANNUAIRE : Répartition des directeurs, directeurs adjoints, des inspecteurs de la jeunesse et des sports (IJS et IPJS) dans les services déconcentrés (classement par région), les écoles nationales, en administration centrale, autre position administrative

Actualisation du 2 octobre
ANNUAIRE SEJS actualisation au 2 octobre[...]
Document Adobe Acrobat [163.6 KB]

Concrêtisez votre soutien par votre adhésion !

Bulletin adhésion SEJS 2017 - vf.doc
Document Microsoft Word [112.5 KB]

 

ECRIRE AU WEB MASTER:

webmaster@sejs.org

SEJS
SEJS

SEJS - Syndicat de l'Encadrement de la Jeunesse et des Sports

"QUI SOMMES-NOUS ?"

S.E.J.S / UNSA-éducation

 

Le SEJS est issu de la fusion en octobre 2005 (déclarée au 1er janvier 2006) de deux syndicats de création ancienne : le SNIJSL, Syndicat National des Inspecteurs de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs créé en 1949, et le SNIPJSL Syndicat National des Inspecteurs Principaux de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, créé une vingtaine d’année plus tard. Cette fusion syndicale est consécutive à la fusion de ces deux corps opérée par l'administration par décret n° 2004-697 du 12 juillet 2004.

 

Le SEJS est le premier syndicat du corps de l’Inspection de la Jeunesse et des Sports, avec un taux de syndicalisation toujours de l’ordre de 50%, voire légèrement supérieur ces dernières années. Ce taux de syndicalisation élevé s'observe à peu près à l'identique quelles que soient les fonctions exercées, sur emploi fonctionnel (DRJSCS, DDI, chefs d'établissement et adjoints) ou non.

 

Le SEJS a recueilli 84% des voix aux dernières élections professionnelles de 2011 (en progression de 10 % par rapport aux élections précédentes ; il occupe cinq sièges sur six en commission administrative paritaire, le SGEN-CFDT occupant un siège).

 

Le SEJS est également ouvert à des personnels ayant des fonctions statutaires d’encadrement dans le ou les ministères chargés de la Jeunesse et des Sports, y compris ceux issus d’autres corps que celui des Inspecteurs de la Jeunesse et des Sports (IJS).

 

Le SEJS est un syndicat de métiers, affilié à l’Union Nationale des Syndicats Autonomes (U.N.S.A.), première fédération de fonctionnaires. Il est membre de l’UNSA-éducation (ex. Fédération de l’Education Nationale - FEN) qui regroupe des syndicats du secteur éducatif. Sa secrétaire générale est actuellement Mme Isabelle BECU-SALAÜN (depuis octobre 2011).

 

Le SEJS dispose d'un site internet (http://sejs.org) qui regroupe l'essentiel de ses analyses, propositions, correspondances, diffusées préalablement à ses membres.

 

L’action syndicale du SEJS s’articule autour de trois axes principaux :

 

- La prise en compte de la spécificité des métiers d’encadrement dans leur globalité, dans leurs différentes fonctions, managériale, d’expertise, de conseil, de contrôle et d’évaluation.

 

Le SEJS veille à la défense des intérêts de ses membres, avec la mise en avant de leurs revendications, un déroulement de carrière promotionnel et un régime indemnitaire prenant en compte les responsabilités d’encadrement (donc supérieur à celui des personnels encadrés). Il s’attache aux conditions d’exercice de ces métiers, notamment les missions, les conditions de travail et les problèmes d’effectifs et de moyens.

 

- La lutte pour un Service Public de l’Etat performant et de qualité. Le SEJS, dont les membres ont vocation à mettre en œuvre les orientations des autorités politiques, considère de son devoir de leur faire part de ses propositions, afin d’assurer un service public de qualité et de le rendre plus performant.

 

 Ses différentes instances, sections régionales ou inter régionales, Conseil National, Bureau National, Assemblée Générale sont des lieux de réflexion collective et prospective portant sur tous les aspects des métiers qu’il représente et sur la modernisation de l’administration. Le SEJS travaille à cerner les aspects propres aux champs Jeunesse, Sports, Education Populaire et Vie Associative pour analyser le plus en amont possible des problématiques nouvelles, comme la réorganisation territoriale de l’Etat, par exemple.

 

- La défense des intérêts matériels et moraux des adhérents est bien évidemment un des axes majeurs de l’action du SEJS, conformément à ses statuts. Elle s’exerce soit à titre individuel en assurant la défense de collègues, soit de façon collective, notamment lors des commissions administratives paritaires (CAP) de mutation et de promotion, ou lors des commissions consultatives paritaires (CCP), organisées par métier.

 

Le SEJS défend les intérêts catégoriels ET professionnels de l’ensemble des personnels d’encadrement du ministère chargé des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, dont les Inspecteurs de la Jeunesse et des Sports, reflétant leur engagement profond dans leur métier.

 

********

Les statuts et réglement intérieur du SEJS modifiés adoptés le 3 octobre 2013 et actualisés au 26 novembre 2015
STATUTS et RI du SEJS - actualisés au 2[...]
Document Adobe Acrobat [199.6 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SEJS (Syndicat de l'Encadrement de la Jeunesse et des Sports)